Outing au Centre LGBTQI+ de Paris et d’Île-de-France

Sororité lesbienne féministe avec Chantal, lesbienne outée, diffamée et exclue par le Centre LGBTQI+ de Paris et d’Île-de-France fin août!

Merci de partager!

****Outing au Centre LGBTQI+ de Paris et d’Île-de-France****

Loin d’être un lieu où toute la communauté LGBT pourrait se retrouver, le centre LGBT défend des positions pro-trans, pro prostitution et pro-GPA.Tout point du vue contestataire, notamment lesbien et féministe, est censuré et baillonné.

Adhérente du centre depuis sa création en 1994 et volontaire depuis 2012 au sein de l’espace d’accueil non-mixte le Vendredi Des Femmes (VDF), Chantal Millet a cosigné une tribune de Marie-Jo Bonnet dénonçant l’omniprésence des transactivistes et l’invisibilisation des lesbiennes. « En réponse, le centre a envoyé un communiqué me citant nominativement et me désignant comme transphobe. Je suis outrée par ce « name and shame » alors que le centre devrait respecter l’anonymat de ces membres. Toute critique sur l’idéologie trans fait l’objet d’une censure immédiate. En tant que lesbienne et féministe, je ne suis plus à l’aise dans cette structure qui est aux mains des gays et des transactivistes. La défense d’un lieu safe réservée aux femmes nées femmes est menacée par l’entrisme des transactivistes. La situation des femmes s’interrogeant sur leur orientation sexuelle est totalement négligée au profit de la reconnaissance de la féminité des trans, même si certains n’ont pas déconstruit leur habitus masculin, mansplaining et male gaze ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :